Pont du Gard et Patrimoine

Lettre ouverte à M. Jean Denat

Vice-président du Conseil général du Gard
lundi 21 juillet 2014 par Jean-Yves Gréhal

M. Jean Denat, vice-président du conseil général, est le promoteur du projet de Voie Verte entre Beaucaire et Uzès.

Dans une interview donnée le 17 juillet au journal "La Gazette de Nîmes" il annonce officiellement qu’il renonce à faire passer cet itinéraire par le pont du Gard. La Voie Verte du Pont du Gard NE PASSERA PAS par le pont du Gard. Comprenne qui peut.

M. Jean Denat fait également part du souci du conseil général de "consolider" les pratiques tarifaires actuelles du Site du pont du Gard, en plaçant la route départementale 981 qui le traverse "dans le domaine public culturel".

Pont du Gard et Patrimoine a adressé à M. Jean Denat la lettre ouverte ci après, en deux versions : l’une courte, plus "politique", l’autre complète, développant tout l’argumentaire juridique de l’association.

PDF - 370.4 ko
Lettre ouverte à Jean Denat
PDF - 363.1 ko
Version abrégée


M. Denat a eu la courtoisie, rare au conseil général, d’accuser réception de notre lettre. Dans son courrier il explique, ce que nous avions compris, sa volonté de prouver le mouvement en marchant, d’où le début effectif des travaux sans que la question de la traversée de Remoulins soit réglée. Il dit aussi ne pas vouloir prendre parti dans la querelle sur le rétablissement du libre accès piétons et cyclistes : au moins ne prend-il pas parti contre nous !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 195411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site du pont du Gard.  Suivre la vie du site Libre accès des promeneurs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License