Pont du Gard et Patrimoine

Lettre ouverte sur la gestion du site du pont du Gard

mercredi 4 mars 2009 par Jean-Yves Gréhal

Le 1er mars 2009 Pont du Gard et Patrimoine a adressé le courrier suivant à M. Frêche, Alary et Dumas.

"Créée fin 2006 pour prendre la suite du CIDS (Comité Intercommunal de Défense du Site du Pont du Gard) l’association « Pont du Gard et Patrimoine » diffusera très prochainement la lettre ouverte ci-jointe.

L’initiative de l’association répond aux préoccupations du public, interpellé par les difficultés budgétaires persistantes de l’établissement public et les troubles qui ne manqueront pas d’en résulter dans le contexte de restriction des subventions de la région et du département.
L’association est également préoccupée par les convoitises que le site paraît susciter chez des opérateurs privés et les menaces de privatisation de la gestion qu’elles sous-entendent.

Nous considérons que les missions actuelles du gestionnaire du site et les conditions d’accès au pont du Gard le vouent au déficit. Comme un gestionnaire privé viserait une gestion profitable ou, à tout le moins, appâterait les collectivités bailleurs de fonds par la promesse d’une réduction notable du montant des subventions, nous en concluons que la privatisation de la gestion impliquerait nécessairement le paiement d’un droit d’entrée pour contempler le pont du Gard ou la réduction draconienne des missions à caractère culturel ou liées à la préservation et la mise en valeur du site ou, pire encore, au cumul des deux mesures.

Etant fondamentalement attachés au libre accès au pont du Gard et à l’ensemble des missions assignées au gestionnaire du site, nous sommes résolument hostiles à toute idée de privatisation ainsi qu’à toute atteinte aux missions culturelles du site.

Nous pensons au contraire que le site pourrait être relancé et l’effort budgétaire des collectivités valorisé en accroissant la dimension culturelle du site. Le moyen que nous préconisons est la gratuité des espaces muséographiques que nous souhaitons voir fonctionner en centre d’interprétation de l’aqueduc de Nîmes, en complément naturel de toute visite du pont du Gard.

Ainsi le public aurait enfin largement accès à une réalisation de qualité dont la fréquentation confidentielle s’explique principalement par des raisons économiques. Les espaces muséographiques, dont la réalisation fut coûteuse et dont la gestion est déficitaire trouveraient ainsi une justification indiscutable dans leur mise à disposition du plus grand nombre."

Télécharger la lettre ouverte :

PDF - 168.1 ko
Lettre ouverte Pont du Gard et Patrimoine

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 195311

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Site du pont du Gard.   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License