Combe et pont de Valmale

mercredi 14 janvier 2009
par  PdGP

Face au niveau supérieur du pont du Gard, un tunnel a été creusé au 19ème siècle dans le cadre de la réhabilitation de l’ouvrage antique pour conduire à Nîmes les eaux du Rhône. L’aqueduc antique contournait la colline en faisant un brusque virage à gauche.


Du pont du Gard on peut, pour atteindre le vallon de Valmale, emprunter le tunnel creusé au 19ème siècle dans le cadre du plan Bravay pour amener à Nîmes l’eau du Rhône captée en Ardèche. Le tracé de l’ancien aqueduc, complété par de nouveaux ouvrages d’art comme ce tunnel, a été partiellement réhabilité. Le projet a été abandonné après la faillite des promoteurs. Un peu plus tard, la réalisation d’un captage des eaux du Rhône à Comps et l’utilisation de la force motrice ont définitivement enterré le projet. Le tunnel fait face à la conduite du pont du Gard.
Avant de s’engager dans le tunnel, on ne manquera pas d’observer à la sortie du pont, dans le coude marqué de la conduite , les épaisses concrétions finement striées.

Concrétion à la sortie du pont, rive droite
Les concrétions déposées par l’eau dans la conduite de l’aqueduc sont particulièrement faciles à observer juste après le pont du Gard, dans le virage à gauche accentué que faisait l’aqueduc pour contourner la colline. Une partie de l’histoire de l’aqueduc peut y être "lue".


On peut aussi contourner la colline en empruntant le sentier à gauche .Ce léger détour ne demande que quelques minutes. Il suit le tracé de l’aqueduc romain enterré sur la droite.
A l’endroit où l’aqueduc coupe l’extrémité aval du tunnel on peut voir la paroi gauche de l’aqueduc, bien caractéristique, avec ses éléments habituels : le piédroit avec le mortier de tuileaux recouvert par le badigeon rouge apparent sous les éclats des concrétions carbonatées.
On découvre le vallon de Valmale limitant les communes de Vers-Pont-du-Gard et de Remoulins. Au bout de quelques dizaines de mètres, sur la droite, accrochés à la colline, des vestiges de l’aqueduc retiennent l’attention du visiteur tant le virage amorcé est prononcé et la finesse de la construction remarquable. Les concrétions ne laissent libres que 30 centimètres de largeur dans le canal..

Aqueduc à la sortie du tunnel de Bravay
On remarque : la hauteur de la conduite, rehaussée de 60 cms ; l’épaisseur des concrétions ; le soin du parement externe.


Dans ce vallon la végétation est puissante et les racines des arbres détériorent l’aqueduc. L’intérieur du canal est obstrué par de la terre.
On aborde le pont par la gauche. Il comporte une seule arche dont la partie supérieure est détruite.

Pont de Valmale

Aqueduc au pont de Valmale. Détail des concrétions
A la sortie du pont de Valmale, l’aqueduc fait un virage marqué vers la gauche. On observe le détail des concrétions, le revêtement d’étanchéité et la construction du piédroit de la conduite.
Pont de Valmale
Le pont de Valmale peut être observé comme une coupe de l’ouvrage antique.

Pour continuer vers la Combe Roussière on prend le sentier sur la gauche du pont de Valmale : il longe l’aqueduc.


Portfolio

Tunnel de l'aqueduc du Pouzin JPEG - 25.6 ko Pont de Valmal Concrétions sortie aqueduc pt du Gard, (...)