PROGRAMME 2018

Activités de Pont du Gard et Patrimoine
vendredi 5 janvier 2018
par  Gérard Extier, Jean-Yves Gréhal

Sauf indication contraire, les activités organisées par Pont du Gard et Patrimoine sont ouvertes aux personnes non membres de l’association. Le nombre de places pour les visites est limité ; s’inscrire sur pdgp.activites@gmail.com. Les prestations assurées par l’association (organisation et accompagnement des groupes) sont gratuites. L’association accepte les dons.

Responsable des activités : Jean Mathias

Accompagnateurs : Jean François Dufaud, Jean Mathias, José Eustache, Gérard Extier, Ambroise Pujebet.

ARCHÉO-VISITES 2018

Important : pour s’inscrire aux visites, cliquer sur le lien figurant dans le descriptif de la visite ou adresser un mail en indiquant vos coordonnées à pdgp.activites@gmail.com. Le responsable de la visite prendra contact avec vous et vous donnera ses coordonnées.
 

Dimanche 23 septembre : l’aqueduc des sources à Bornègre, avec Gérard Extier.

Source d’Eure et bassin de régulation

Les eaux de Nîmes étaient captées à la source d’Eure, au pied de la ville d’Uzès (Ucetia dans l’Antiquité). S’il ne reste rien des ouvrage de captage, de très beaux vestiges sont visibles à quelques centaines de mètres de la source, dont un magnifique bassin de régulation révélant beaucoup de choses sur la gestion de l’ouvrage que Gérard Extier expliquera aux participants.
Pour voir la vidéo réalisée par Jean-Yves Gréhal pour Pont du Gard et Patrimoine
 

 

Exsurgence et pont de Bornègre

Quelques kilomètres en aval de la source d’Eure, l’aqueduc traversait sur un pont le ruisseau charriant les eaux de Bornègre. Bornègre est une exsurgence ne coulant qu’après des pluies abondantes et prolongées.

Ci dessous la vidéo réalisée par Jean-Yves Gréhal pour Pont du Gard et Patrimoine
 

La conduite de l’aqueduc a disparu et les arches du pont ont été utilisées pour le passage des attelages. Elles sont creusées par les roues des charrettes.

Quelques mètres en amont du pont s’ouvre une partie souterraine de l’aqueduc. Fermée par une grille, elle n’est pas accessible, mais donne une bonne idée de la structure de la conduite sur la plus grande partie de son parcours.

Pour participer à cette visite, s’inscrire ici ou adresser un mail sur pdgp.activites@gmail.com

Samedi 29 septembre : les fouilles du rempart de Nîmes, sur la colline de Montaury avec Jean-François Dufaud. (en cas de mauvais temps cette visite serait reportée au 13 octobre). Visite de la matinée.

La visite se déroule sur une portion du rempart augustéen de Nîmes située sur la colline de Montaury.
L’introduction présentera le rempart de manière générale et le contexte historique qui a précédé et suivi sa construction. Une partie de la présentation se fera sur le parking goudronné de la Croix Rouge devant la première tour romaine fouillée en 2014.
En effet, le rempart augustéen est fouillé chaque été au mois d’août depuis 2014.
Si les découvertes de 2014 ont été intéressantes, celles de 2015 et surtout celles de l’année 2016 sont exceptionnelles pour la connaissance de l’architecture du rempart de Nîmes : une architecture unique dans le monde romain. Quelques explications techniques sont nécessaires pour comprendre la multitude des blocs en grand appareil qui sont maintenant sur le terrain.
En 2017, les découvertes furent plutôt des nécropoles et une nouvelle forme de tour inédite sur les remparts romains de cette époque. Enfin, seront présentés les résultats des fouilles de cet été 2018.

Après la visite, nous prévoyons 30 mn et plus si besoin pour répondre aux questions. Nous vous parlerons également, tout en restant sur place, de la tour Bertrand sur la colline de Canteduc que l’on aura juste en face de nous (découverte de 2010).

Pour cette visite, nous longerons en garrigue, sur la colline de Montaury, une partie des 300 m de rempart en élévation, encore actuellement visible.

Parcours de 300 m : le terrain pentu réserve cette visite aux personnes bien chaussées et pouvant facilement se déplacer".

Dimanche 21 octobre : l’aqueduc de Vers-Pont du Gard au Pont du Gard, avec Gérard Extier. Journée entière, avec repas tiré du sac.

Samedi 10 novembre : l’aqueduc de Saint Bonnet du Gard à l’étang de Clausonne avec Ambroise Pujebet, Jean-Pierre Gallos et Jean Mathias. Visite de la matinée.

Pour s’inscrire, cliquer sur ce lien ou copier cette adresse dans votre logiciel de messagerie pdgp.activites@gmail.com

CONFÉRENCES 2018

Nos conférences ont pour thème : L’HISTOIRE ANTIQUE, les civilisations de cette période, leurs réalisations techniques, hydrauliques ou architecturales.

Les aqueducs romains, dont celui de Nîmes sont privilégiés.
Les découvertes archéologiques concernant le monde romain, gallo-romain et grec tiennent une place de choix.

L’histoire et la préhistoire du Languedoc et de ses cités, la géographie, la géologie de notre région, les paysages et les traditions de notre territoire sont également des sujets programmés.
Sauf indication contraire ces conférences, gratuites, sont ouvertes au public.
 

Conférences du quatrième trimestre 2018

Vendredi 23 novembre à 16 heures 30 au site du Pont du Gard (amphithéâtre Frontin) : Commode, l’empereur-gladiateur, par Eric Teyssier

Eric Teyssier enseigne l’histoire de l’art et l’archéologie à l’université de Montpellier III. Maître de conférences en histoire à l’université de Nîmes depuis 2003, il y dirige la licence professionnelle « Médiation du patrimoine historique et archéologique », formation qui prépare à la mise en valeur touristique et évènementielle du patrimoine historique et architectural.

Très impliqué dans le domaine de l’archéologie expérimentale, il a fondé l’association d’archéologie expérimentale Ars Maiorum qui a pour champ d’action la reconstitution des techniques de combat antique.

Auteur d’articles scientifiques, il a aussi publié deux ouvrages sur les gladiateurs et deux biographies consacrées à Spartacus et à Pompée. La biographie de Commode, qu’il vient d’achever, paraîtra le 13 septembre.

Depuis 2010, il est conseiller historique, scénariste et metteur en scène des Grands jeux romains à Nîmes.

Eric Teyssier dédicacera son ouvrage sur Commode à la fin de la conférence.

 
 

Visites 2018 déjà effectuées

Jeudi 5 avril 2018 : « Les aqueducs d’Arles » avec Jean-François DUFAUD. Durée : une journée, avec repas tiré du sac.
 

Aqueduc d'Arles : vallon d'Arc ©PdGP
Aqueduc nord d'Arles : porteau ©PdGP JF Dufaud
Aqueduc nord d'Arles : pont de Sumian ©PdGP JF Dufaud

Les aqueducs d’Arles, histoire de se changer de l’aqueduc de Nîmes ! Cette visite sur une journée coupée par un repas tiré du sac, permet de découvrir un autre aspect de l’ingéniosité des constructeurs romains qui ont amené l’eau par deux canaux, l’un au Nord et l’autre au Sud des Alpilles, se rejoignant avant d’atteindre Arles.
Dans la garrigue de Fontvieille, nous suivrons les traces de l’aqueduc Nord sur 4 à 5 km du pont romain de Sumian jusqu’à Barbegal en découvrant les ponts du vallon des Raymond, de Charmassonne, du Porteau, de Peissonnier, Roux et un dernier resté sans nom.
 
La visite se termine par l’étonnant site des "moulins de Barbegal", une des plus importantes meuneries du monde romain. Quelques passages pentus et caillouteux nécessitent de ne pas avoir de difficultés particulières pour se déplacer et de chausser des bonnes chaussures de randonnées. JF Dufaud.
Pour s’inscrire, cliquer sur ce lien ou copier cette adresse dans votre logiciel de messagerie pdgp.activites@gmail.com
 
 

Plan de Nîmes, par Poldo d'Albenas ©PdGP Pierre Tardat
Fouilles sur le rempart de Nîmes, colline de Montaury ©Objectif Gard. Photo Anthony Maurin
Restitution de la porte Ahuste Porte Auguste ©PdGP
Porte de France ©PdGP
Tracé des remparts romains de Nîmes ©PdGP

Dimanche 8 avril 2018 : « Sur les traces du rempart romain de Nîmes » avec Pierre TARDAT.
Avec les études publiées par P. Varène et M. Monteil (1992 et 1999) et les fouilles archéologiques plus récentes, l’enceinte romaine de Nîmes est désormais l’une des mieux connues des provinces occidentales du monde romain. Cette fortification, la plus grande construction antique connue à ce jour dans la ville, marque le changement d’échelle de l’espace urbain voulu par le projet augustéen de monumentalisation.
Les progrès considérables réalisés dans la connaissance d’un tracé global nous permettent de proposer une randonnée "sur les traces du rempart romain de Nîmes". Du fait des destructions et des ré-enfouissements, cette visite ne peut se ramener à une observation directe de vestiges encore en élévation, elle prendra en compte les ressources documentaires disponibles, même les plus anciennes. En revenant sur le contexte historique de ce « chantier impérial », nous nous interrogerons sur sa datation, sa destination, sa mise en œuvre ainsi que sur les phases successives de sa destruction. Ce questionnement se prolongera dans une réflexion sur la vision patrimoniale des nîmois : au fil des siècles, comment ont-ils interprété, exploité, préservé ce monument. Pierre Tardat
Durée : une journée, avec repas tiré du sac.
R. V. : 9 h, place des arènes, près du Palais de justice.
Pour s’inscrire, cliquer sur ce lien ou copier cette adresse dans votre logiciel de messagerie pdgp.activites@gmail.com

 

Uzès. Bassin de répartition des eaux de la Source d'Eure Source d'Eure ©PdGP
Source d'Eure ©PdGP
Uzès ©PdGP

 
 
 
Jeudi 12 Avril 2018 : Dans le cadre « d’avril en balade », « Les sources de l’Eure ». Durée : une matinée. (Visite annulée en raison des conditions météorologiques)
Les eaux de l’aqueduc de Nîmes étaient prélevées à la source d’Eure, au pied de la ville d’Uzès (Ucetia dans l’Antiquité). Pour en savoir plus sur la source d’Eure, cliquer ici.
La visite organisée par PdGP dans le cadre d’Avril en Balade vous fera découvrir le site splendide dans lequel s’inscrit la source, les premiers hectomètres de l’aqueduc et vous permettra de recevoir un grand nombre d’informations qui vous donneront envie d’en savoir bien davantage !
Inscription auprès de l’office de tourisme (bureaux à Remoulins et Uzès).
Pour voir la vidéo de Pont du Gard et Patrimoine,cliquer sur ce lien
 
Jeudi 24 mai 2018 : « Le Pont du Gard » avec Jean MATHIAS. Durée : une matinée, de 9 heures à 12 heures 30 environ.
Pour s’inscrire, cliquer sur ce lien ou copier cette adresse dans votre logiciel de messagerie pdgp.activites@gmail.com
 

Castellum ©PdGP
Agusteum de Nîmes : restitution par Jean-Claude Golvin ©jc Golvin

 

Vendredi 8 juin 2018 : « L’eau à Nîmes, Castellum et Augusteum » avec Francine CABANE et Jean MATHIAS.
Le Castellum aquae est l’aboutissement de l’aqueduc de Nîmes qui amenait depuis Uzès l’eau à Nîmes après un cheminement d’une cinquantaine de kilomètres. Il arrive a une altitude de 12 m par rapport à l’altitude de la ville romaine qui ne manquait pourtant pas d’eau (source de la Fontaine ; nappe phréatique ). Il permet en revanche d’avoir de l’eau sous pression, pour alimenter des thermes, des fontaines, et sans doute des villae, des égouts. Construit au 1° siècle, ses vestiges ont été enterrés lors de la construction de la citadelle (1686-87), et ont disparu du paysage nîmois pendant presque 2 siècle. Remis au jour au milieu du XIX° siècle. Il reste un des des rares exemples encore visibles d’untel ouvrage dans tout le monde romain.
Parmi les joyaux romains de la ville de Nîmes outre la Maison carrée, l’amphithéâtre, les remparts, le Castellum figurent aussi les restes d’un des plus grands sanctuaires de culte impérial de la Gaule, l’Augusteum.
Ce lieu sacré fut construit sur ordre d’Auguste dès 25 av. J.-C. autour de la source de la Fontaine, source déjà sacrée du temps des Volques Arécomiques qui vivaient à Nîmes avant l’arrivée des Romains. Le sanctuaire, redécouvert au XVIIIe siècle, a été préservé dans son plan par l’aménagement du jardin dit de la Fontaine. La visite permet de mieux comprendre l’organisation du sanctuaire, le contexte de sa construction, les dispositifs hydrauliques mis en place par les Romains pour éviter qu’il ne soit détruit par les crues, le théâtre, l’énigmatique bâtiment du Temple de Diane, unique en son genre. Les principales cérémonies liées au culte impérial sont évoquées lors de la visite. Francine Cabane

 

Conférences 2018 déjà effectuées :

Samedi 10 février à 15 heures : « Trésors archéologiques et historiques de république de Macédoine et d’Albanie ». Meilleurs moments du voyage de Pont du Gard et Patrimoine de 2017. Film de Jean-Yves Gréhal ; « zooms » de Michèle Texier (Butrint), Francine Cabane (Apollonia) et Marie-Claude Gréhal (« Deux grands capitaines, Pyrrhos Ier l’Epirote et Skanderbeg »).

Dea de Butrint
Aujourd’hui considéré comme une tête d’Apollon, cette sculpture a été découverte dans le théâtre de Butrint (Albanie)

Samedi 17 mars de 15h à 17h sur le site du Pont du Gard (Auditorium rive gauche) :
En partenariat avec le Site du Pont du Gard, « Les remparts romains et médiévaux de Nîmes »

Cette conférence a rencontré un très grand succès, comme le montre cette photographie de l’amphithéâtre Frontin plein à craquer (plus de 300 auditeurs). Un succès majeur pour le partenariat qui s’esquisse entre PdGP et le site du Pont du Gard. Un grand merci à la direction et au personnel du site qui nous ont accueilli dans ce lieu fonctionnel et magnifique et un grand bravo aux intervenants !

PdGP fait salle comble au site du Pont du Gard
Le 17 mars 2018 un très nombreux public (plus de 300 personnes) assistait à la conférence de PdGP sur les remparts romains et médiévaux de Nîmes.


Le programme était le suivant :
- la projection d’un film (44 mn) réalisé lors d’une visite de l’association Pont du Gard et Patrimoine et intitulé "Sur les traces du rempart romain". Ce film présente également des images des fouilles menées en 2017 sur la colline de Montaury ainsi que les témoignages de Richard Pellé, archéologue INRAP (Institut National de Recherche Archéologique Préventive) et de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes.

- la présentation d’un diaporama (10 mn) par Michel Aubert, président du Comité de quartier Plateforme Cadereau, sur l’avancement du dossier de protection et d’aménagement du rempart sur la colline de Montaury.

- Réponses aux questions par Richard Pellé, archéologue INRAP, responsable de 4 années de fouilles du rempart sur la colline de Montaury.

- Un diaporama de 20 mn, présenté par Francine Cabane, membre de l’Académie de Nîmes, professeur honoraire de la Faculté d’Education de Nîmes et réalisé en collaboration avec Odile Maufras, archéologue INRAP, sur les fortifications de Nîmes au Moyen Age.<
br/>

 

Jerash (Jordanie) ©PdGP
Jerash (Jordanie) ©PdGP
Mont Nebo (Jordanie) ©PdGP
Petra (Jordanie) ©PdGP
Petra (Jourdanie) ©PdGP

Conférence ouverte à tous
"Introduction au voyage en Jordanie", par Jérémie Immornino, conférencier de CLIO (qui accompagnera le voyage de l’association en Jordanie)

Le samedi 5 mai 2018 à la maison des associations de Castillon-du-Gard

A partir des sites qui seront visités par les participants au voyage annuel de Pont du Gard et Patrimoine, une présentation du riche patrimoine archéologique et historique et des paysages de la Jordanie qui s’adresse aussi à tous ceux qui veulent en savoir davantage sur cette magnifique destination

Samedi 20 octobre à la Maison des Associations de Castillon-du-Gard) à 15 heures : le vin à Rome par David Djaoui.

David Djaoui est archéologue-plongeur au Musée départemental de l’Arles antique. Spécialisé en céramologie et en épigraphie, il participe depuis une quinzaine d’années aux fouilles subaquatiques dans le lit du Rhône à Arles et au large des Saintes-Maries-de-la-Mer. Il a récemment codirigé l’opération de fouille et de relevage du chaland Arles Rhône 3 qui a abouti à la découverte de plus de 900 m3 d’amphores et céramiques. Ces fouilles l’ont amené à offrir des perspectives nouvelles sur le commerce du vin et ses modes de transport pendant l’antiquité.Cette conférence sera suivie d’une dégustation de vins vinifiés à l’ancienne par le Mas des Tourelles.

Pourquoi ne pas jeter un coup d’oeil à nos conférences passées publiées en ligne ? Cliquer sur ce lien pour en consulter la liste

JOURNÉE RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS

Journée réservée aux adhérents
Le samedi 9 juin
L’aqueduc de la Traconnade, de Jouques à Aix en Provence.
Journée complète avec repas au restaurant et transport en autocar. Budget prévisionnel : 55 euros environ.
Adhérents, soyez attentifs à l’ouverture des réservations par Internet, car les places sont limitées !

Journée réservée aux adhérents déjà effectuée

Vendredi 27 avril Visite de la villa gallo-romaine de Saint Martin de Gruissan et des fouilles du port de Narbo Martius
 
Programme de la journée :
- Le matin, visite du site archéologique de la villa gallo-romaine de Saint-Martin à Gruissan,
- Déjeuner au restaurant “la Nautique”, à proximité du site.
- L’après-midi, visite des fouilles du port romain de Narbo Martius (Narbonne).

VOYAGE 2018 :

Le voyage 2018 de l’association se déroulera du 8 au 18 mai prochain en Jordanie, avec le concours technique de CLIO. Voyage réservé aux adhérents et complet.

RENSEIGNEMENTS sur activites.pdgp@sfr.fr


Activités réservées aux adhérents

Visite guidée du musée de la Romanité

lundi 22 octobre

Nous avons programmé pour nos adhérents une visite guidée du musée de la Romanité le mercredi 14 décembre en matinée. Le nombre de places est limité. Clôture des inscriptions le 10 décembre. Possibilité de déjeuner ensemble au restaurant du musée après la visite.
Le coût de la visite est de 9 euros par personne.
Inscriptions par ce lien ou sur pdgpactivites@gmail.com

Samedi 9 juin : visite de l’aqueduc de la Traconnade (13)

vendredi 23 mars

Journée réservée aux adhérents
Le samedi 9 juin
L’aqueduc de la Traconnade, de Jouques à Aix en Provence.
Journée complète avec repas au restaurant et transport en autocar. Budget prévisionnel : 55 euros environ.
Adhérents, les inscriptions sont ouvertes. pour vous inscrire, cliquer sur ce lien.Faites vite, le nombre de places est limité.